jeudi 10 mai 2018

BOURS SIX COTES 2018

Second trail de l'année que je me suis fixée, je rêvais pouvoir m'inscrire au 26 mais finalement la sagesse a préféré le 14km.

Côté météo, pas de pluie, un vent qui a forci sur la seconde moitié de la course, et heureusement une température bien plus basse que les jours derniers (trop chaud, c'est galère !)

Au niveau de l'organisation, on sent que c'est bien rodé et on a même droit à la fanfare aux alentours du 7ème sur le bord de la route.
Côté ravito, c'est bien organisé, et il y a tout ce qui faut.

Le parcours est assez roulant même si sur l'ensemble le dénivelé positif est à + 260m ; quelques bonnes montées vous coupent les jambes mais les desecentes vous permettent de récupérer correctement.

Côté paysages, que du bonheur ; nous sommes dans les collines de l'Artois, dans le pays du Ternois. Pas de terrils mais des champs et des bois à perte de vue avec plein de côtes !




Les 4 premiers km sont sur un faux plat montant, mais protégé du vent. Ensuite, on alterne les chemins de tracteurs, les sous bois et les pistes. La seconde moitié du parcours est à découvert, ce qui n'est pas évident quand il y a des bourrasques de vent et 3 km avant la fin vous engagez sur une longue côte assez  fatigante.

Une bonne partie de la course se fait avec les 20 km. Les 25km nous rejoignent à la hauteur de leur 15ème km.

Perso, après avoir galéré au trail des Poilus, je suis heureuse d'avoir participé à ce trail : aucun arrêt, de beaux paysages, une organisation au top, et un chrono à la hauteur de mes capacités de runneuse du dimanche.

J'ai bien mérité ma bière. @bientôt !

Infos course :

Site de l'événement : http://www.lesboursixcotes.org/index.html




mardi 13 mars 2018

TRAIL DES POILUS 2018



Ce fut un week end 100% trail, en tant que bénévole le samedi, au ravitaillement du 45ème km du trail de 62 km ; l'ambiance était au rendez-vous malgré une blessure au doigt ; nous avons même eu droit aux joueurs de cornemuses !



Samedi : pluie toute la journée ☂☂



Nuit de samedi à dimanche : pluie toute la nuit ☂

Dimanche matin : je me lève, regarde par la fenêtre et me dis "m... je vais courir sous la pluie", et puis après 8h le soleil fait son apparition et semble ne pas vouloir nous quitter...🌞

Le départ du 17 est prévu vers 10h10, après la minute de silence en l'honneur des poilus et la lecture d'une lettre d'un poilu à sa bien aimée dans laquelle il décrit ses conditions de survie dans les tranchées de Lorette.

Le soleil est toujours là, il fait même très doux, mais on sait que le sol est gras, voire très boueux. L'ambiance du départ est bon enfant.


Dès les 500 premiers mètres, la boue fait son apparition ; on piétine, mon mari perd même sa basket dans une mare. Plus loin, c'est l'embouteillage, premier goulot à franchir.


Les 5 premiers km permettent d'étirer le peloton avant les premières difficultés Boue, eau, escalades sont au rendez-vous ; par endroit, à défaut de pouvoir descendre correctement sur les jambes, nous sommes contraints de se laisser glisser sur les fesses.
Peu à peu, on marche davantage qu'on court tellement le sol est dangereux et accidenté ; merci la pluie !




N'empêche, l'ambiance reste bonne, et l'entraide est au rendez-vous car tout le monde est dans la même galère. 😒

9ème km, c'est le ravitaillement et les premiers abandons. C'est vrai que le parcours devient celui du combattant,la course à pied devient un lointain souvenir.

Les 4 derniers km, c'est carrément la galère pour moi : je suis fatiguée, j'ai mal aux cuisses et j'ai même l'impression d'être la dernière du 17km. Depuis le ravitaillement, les premiers coureurs du 30km nous rattrape, et le flux devient de plus en plus régulier. 😬





Quand je passe la ligne d'arrivée, je suis heureuse et vite une bière !!



Je comprends enfin pourquoi le Trail des Poilus est réputé difficile ! L'organisation était au top, le parcours offrait de beaux paysages ; à sec (ayant déjà emprunté certains chemins publics du parcours) l'itinéraire est beaucoup plus roulant. 😊




Rendez-vous dans deux ans ! 👟👟


Infos techniques :









samedi 10 février 2018

SLOWLY



Pour profiter à fond de la course à pied et l'apprécier à sa juste mesure, il faut aussi savoir ralentir le rythme. Ce n'est pas moi qui le dis, mais plusieurs articles sur le sujet attestent les bénéfices d'une semaine SLOW. Non seulement elle permet d'éviter le surentraînement, mais en plus elle éloigne la lassitude.

La course à pied - surtout à mon âge 😉- doit rester un plaisir et le corps trinque beaucoup plus. Du coup, en 2018, autant intégrer cette semaine à ma gestion de sorties.

Une douleur persistante au niveau du bassin après chaque sortie a fait aussi que je m'adapte. Heureusement, une ostéopathe au top m'a manipulée et depuis je retrouve un équilibre ; même au niveau du sommeil, cela va beaucoup mieux 😴

Attention SLOWLY ne signifie pas STOP ! Je garde la sacrosainte sortie du dimanche matin pour me défouler de la semaine passée.


Voilà, je viens de passer ma première semaine SLOWLY entre étirements, séances de gainage et repos ! La course à pied ne m'a pas manquée, et puis on peut dire que la neige est arrivée pile au bon moment. ⛄☃ Je récupère de ma dernière sortie urban trail de 15 bornes...

dimanche 21 janvier 2018

LES TERRILS JUMEAUX


Toujours dans la préparation du 18 km du trail des Poilus, pas le choix que de faire du dénivelé ! Par chez moi, cela se résume à monter et descendre les terrils du coin. Pas loin justement se trouvent les terrils jumeaux de H, certes pas les plus hauts d'Europe comme ceux de Loos en Gohelle, mais l'un des deux présente l'avantage d'avoir des marches pour le monter. 😋


Monter un terril avec des escaliers, voilà un bel exercice de fractionné !👍💪

Malgré un temps gris persistant, ce fut une belle sortie sur le schiste détrempé et l'occasion d'alterner la cadence en fonction du terrain. A mon niveau, je ne focalise pas sur le temps, j'essaye  plutôt de limiter les temps de marche.



Encore une fois, lors de la descente, il a fallu gérer mon vertige...😖

Certes, le dénivelé n'est pas à la hauteur des Poilus, mais bon les reprises sont constantes et le terrain assez casse-patte !

Infos sortie :




dimanche 7 janvier 2018

TRAIL D'AUCHEL

Première course de l'année 2018 et première inscription à un véritable mini trail.  Pour ma part, cette course entre dans ma préparation au Trail des Poilus (mars 2018) et aux Boursixcôtes (mai 2018)

J'y vais un peu dans l'ignorance car le parcours m'est complètement inconnu ainsi que le dénivelé. Une seule chose de sûre : comme il a plu toute la semaine, le terrain va être très boueux 😏 En même temps, c'est du trail pas de la course sur route ...

Donc me voilà, inscrite sur un 12 km en terrain inconnu avec une température avoisinant les 0° et ô miracle un temps couvert sans pluie annoncée.
 Je suis motivée ; la distance ne me fait pas peur, quant au dénivelé je me dis que de toute façon il y aurait des parties où je pourrai marcher, la montée du terril par exemple 😉
Je table sur 1h45min, on verra bien demain.....



Photo Ph. Frutier pour Altimage-Nord Escapade

Il faisait froid mais le parcours casse-pattes et le tracé m'ont vite réchauffée ! Je suis une runneuse heureuse car je ne me suis jamais arrêtée sauf pour la montée du terril final et sa descente (j'ai du gérer en plus mon vertige ...) et lors des bouchons.





Car c'est drôle, il y a des runners qui font du trail et qui stoppent quand il y a de la boue de peur de salir leurs nouvelles baskets....
Côté organisation, rien à dire ; parcours bien balisé du début à la fin , bière et soupe à l'oignon à l'arrivée, le tout dans une bonne ambiance.




Pas de chute ni de glissade, mes trails Asics ont assuré !



Pour une première course trail je suis ravie et rassurée.

Infos sortie :





dimanche 31 décembre 2017

Une année de course à pied






Une runneuse du dimanche heureuse qui progresse à son rythme, sans pression ni grosse blessure.

Pourvu que 2018 soit une aussi bonne saison !

autoportrait

dimanche 24 décembre 2017

RECONNAISSANCE DU TRAIL DES POILUS



Une température clémente pour cette première reconnaissance,mais un petit crachin persistant et une visibilité moyenne.

Des sentiers, des bois, de la boue, des troncs d'arbres couchés et du dénivelé pour accompagner la sortie autour du parcours du futur Trail des Poilus qui empruntera ce jour-là des chemins privés.

Une nouvelle paire de running trail qui a perdue de ses belles couleurs 😉

De très beaux paysages et le plaisir sans cesse de renouvelé de courir en pleine nature 👍🌳
( Site de Lorette et Anneau de la Mémoire)




De la boue, de la boue et encore de la boue si bien que parfois ça patine...




Un groupe de 350 coureurs de bonne humeur.

Un parcours jamais plat. (14 km / +365m dénivelé)


Une bonne bière à l'arrivée.



Bref, heureuse d'être inscrite pour la cession 2018 des Eperons (17km : +500 m dénivelé) 🏆

Ne me reste plus qu'à laver mes baskets et à masser mes cuisses !